UN CHEMIN DANS LES HERBES ET LES HERBES FONT LEUR CHEMIN

Il y a bien un chemin dans les herbes… » Il y avait un chemin qui en partait. Plus exactement, juste des herbes qui s’entrouvraient. Le jour suivant, lorsque j’ai voulu le retrouver, ou ce que j’avais pris pour un chemin, il s’était comme refermé et il ne restait plus qu’une sorte de cicatrice au milieu de la verdure d’été. »…

mais LES HERBES font aussi leur chemin . « J’ai commencé à lire « Les herbes », votre style d’écriture est unique » dit cette lectrice,  » vous savez captiver le lecteur par le ressenti qui vibre en vous ».
MERCI À ELLE et à tous ceux qui comme elle entrent à la découverte de ce monde…

« Le ressenti qui vibre » ? Oui sans doute le bonheur d’écrire… Il y a un bonheur d’écrire :

« La suivant, une ivresse m’entraînait. Un bonheur perdu. Un bonheur d’exister. Ce genre de bonheur pour lequel on peut mourir. Bonheur d’enfant. Bonheur d’exister et mourir à la fois, oui. Je crois que dans l’éclair des herbes qui s’ouvraient soudain, dans ma stupeur et celle du visage encore enfantin, dans sa fureur et sa douceur aussi, il y a eu ce double frémissement. »

(LES HERBES – Extrait – disponible aux éditions du Lys bleu :
https://www.lysbleueditions.com/produit/les-herbes/
et dans toutes les librairies)

Ci-dessous – Photo ACL – Herbes de la Boutonne

P1000883.jpeg

Cliquez ici pour voir mon site web >>

Partagez :
Catégories : Promotion