Il était… pfff, mouais, je laisse tomber n’étant pas une pro de contes de fées et autre romances.

Impossible de mettre Souffle celte dans la moindre catégorie et devinez… j’adore ça. Je suis différente et je confectionne mes livres comme je le fais avec mes photos, mes tableaux ou mes créations en tissu : Avec passion, délire et intensité.

La Bretagne est mon pays, même si aujourd’hui vous me retrouvez dans les rue d’Angoulême. Pour parler des lieux que j’aime, je me suis laissée portée par ce que les pierres me racontent. Même si je suis tout à fait consciente qu’écrire des nouvelles en France est très compliqué, qu’en plus vous n’entrez dans aucun moule ne vous donne que peu de chance d’être lu, ma folie m’a poussée à le faire tout de même.

J’ai mis tout ce qui me traversait l’âme et mis en avant des scènes de vie… Oups !! oui, ce sont des scènes de vie, des endroits, des personnes, des ambiances que j’aime profondément. Ce sont des textes courts… Quoi !!! mais ce n’est pas assez long pour oublier mon quotidien !! Je sais… mais peut être que vous pourriez aussi avoir envie de découvrir les lieux décrits, la Chapelle de Sainte Barbe au Faouet dans le Morbihan où se retrouvent les amants de siècles différents, où la petite ville de Locronan  ou une fillette de sept ans fait la connaissance d’une petite sorcière dans la célèbre librairie médiévale de la ville.

Vous avez envie de découvrir une partie de mon pays, de vous laisser embarquer dans tout ce qui fait la vie, la mort, l’amitié, la magie… alors… peut-être aimerez vous Souffle celte.

Baisers cannelles… soyez sage… où pas !

Couverture de Souffle celte

Partagez :