La toile enflammée

Lara, jeune artiste suisse, poursuit sa vie à Strasbourg où elle retrouve, petit à petit, son pouvoir créatif. Malheureusement, elle ne pouvait pas se douter qu’elle se mettrait en danger dans cette ville, pourtant si chère à son coeur. Agression, menaces et autres vont l’anéantir. Qui peut bien souhaiter la détruire avec autant de violence et de haine, mais surtout pourquoi ? Le Commandant Braque et son équipe mettront tout en oeuvre pour répondre à cette question et ce, avec l’aide de Sasha, ce pompier un peu rebelle mais très impliqué. Accompagnée durant ce calvaire par son amie Manon, Lara traversera ces épreuves. Mais s’en sortira-t-elle indemne ?

Catégorie :
Partagez :

Description

Née en 1975 à Lausanne en Suisse, Frédérique Mosimann y a grandi jusqu’à l’âge de 13 ans puis s’est déplacée, dans une petite ville de banlieue dans laquelle elle vit encore aujourd’hui.

Initiée à la lecture dès son plus jeune âge, elle se décrit comme une lectrice compulsive, mêlant les genres et les auteurs, au gré de ses envies.

Et puis un jour elle a pris la plume. Tout d’abord, par le biais de poèmes réalisés sur le thème des toiles qu’elle réalisait, puis sur les tableaux d’amis proches et précieux, pour enchaîner et arriver à écrire des nouvelles et des romans.

Se revendiquant comme l’écrivaine des « laissés-pour-compte », son style se veut simple et accessible à tout un chacun. La lecture remplissant une part importante de sa vie, elle souhaite que tout le monde puisse y trouver du plaisir, raison pour laquelle, elle privilégie les ouvrages courts.

Le café des écorchés est en vente dans la librairie de BoD en : version brochée ici et en version numérique ici

Et sur Amazon, version brochée ici et numérique ici