A l’automne de sa vie un homme revient, avec tendresse, humour et émotion, sur les événements qui ont marqué, d’une note indélébile, la fin de son adolescence au début des années quatre-vingt.
Un parcours initiatique qui va conduire le jeune homme, tout juste sorti d’une enfance protégée, à prendre un chemin plus chaotique.
Les rencontres successives d’un amour sans issue et d’un destin brutal lui révéleront la complexité d’un monde dans lequel se côtoient allègrement beauté, laideur, exaltation et désespérance.
Entre réflexions, interrogations et digressions nécessaires, une balade douce-amère sur les traces du désenchantement.”

Un petit extrait…pour la route:

J’étais si petit alors, si timide et introverti, si loin des réalités de l’existence, que je n’ai pu vous remercier de tous ces petits instants de bonheur vécus chez vous, et avec vous. Je vous ai bien revues quelquefois, au hasard d’un bref passage ou lors d’une rencontre fortuite, mais, au-delà de vingt ans,voilà soudain qu’on n’a plus le temps de rien.On a les idées des jeunes de cet âge,on est presque immortels,le temps s’étire,on aura toujours l’occasion de revoir les gens un jour,un peu plus longtemps. Mais ce jour n’arrive pas, et en réalité, il n’arrivera jamais. On vous annonce,comme cela,un jour,alors qu’en toute honnêteté vous n’y songiez plus, que Madame Caminoca vient de quitter ce monde à l’âge de quatre-vingt-treize ans. Et ce jour là,moi,je me suis assis,brusquement submergé par une nostalgie douce amère. Je me suis apitoyé sur moi, c’est ce que l’on fait toujours dans ce cas, en me disant qu’en fait moi aussi, au bout du compte, j’avais vieilli. J’ai revu distinctement Madame Caminoca avec son indéfectible sourire, j’ai cru entendre ses « r » si terriblement roulés, et je me suis rendu compte que je ne leur avais jamais dit comme je les aimais. Pourtant, elles n’avaient été autres que les bonnes fées de mon enfance. Celles qui, sans baguette magique, distillaient les ondes d’un amour particulièrement désintéressé. Cet amour que l’on vous donne et qui vous aide à grandir en vous expliquant les choses, sans en ôter pour autant leur aspect merveilleux.

Un sentiment? Une intuition? Une question? N’hésitez pas, je vous répondrai avec grand plaisir.

L’image contient peut-être : une personne ou plus et plein air, texte qui dit ’JOEL MONGLAS Le Sillage de Janus’

Cliquez ici pour voir mon site web >>

Partagez :
Catégories : Promotion

Joël Monglas

Joël Monglas

Joël Monglas est auteur de littérature psychologique et d'autofiction.

%d blogueurs aiment cette page :