« Alors qu’il promenait son regard le long des vitraux couvrant la façade, le comte s’arrêta sur l’un d’eux représentant une jeune fille entraînée par un soldat romain sous l’œil de deux loups. La demoiselle de Coulanges occupait si fort ses pensées que son esprit troublé prêta à la sainte les traits d’Isabelle.
– Qui est-ce ? demanda-t-il brusquement.
Donatien releva la tête.
– Sainte Blandine, mon fils ! Une martyre. Ce vitrail a une très grande valeur, voyez-vous, car il est unique. Elle y a été représentée avec des loups, alors qu’en général elle est accompagnée d’un lion et d’un ours, s’empressa-t-il d’ajouter, heureux de louer la beauté de l’œuvre et de détourner le comte de sa colère, du moins l’espérait-il. C’est un signe, mon fils, si vos yeux se sont posés sur elle !
– Un signe ! répéta le comte en ricanant.
– Cela signifie que tout n’est peut-être pas perdu avec mademoiselle de Coulanges, elle est si jeune encore et si… écervelée. Son père est par trop indulgent avec elle. Elle va mûrir et se rendre compte de ses erreurs. »
Mascarade – Chapitre I – La demande en mariage
« Mascarade » est disponible dans les librairies France Loisirs et sur le site de France Loisirs en version papier et e-book.
Abonnement sans engagement de durée.
https://www.franceloisirs.com/romans-historiques/mascarade-fl10246060.html
Bonne lecture ! 🙂
Partagez :
Catégories : Extrait de livre