L’instruction et les Français

Publié par ABreadBooks le

Le CNL et Ipsos ont publié des données sur le français et la lecture. Cette étude est réalisée tous les deux ans et mesure l’appétit des Français pour les livres.

Ces chiffres incluent la lecture de livres imprimés et de livres numériques. Une étude spécifique sur le livre audio sera publiée prochainement.

Cette étude est particulièrement intéressante, car elle mesure également l’impact des restrictions sur les besoins de lecture.
On lit moins lors de l’arrestation.

Bien que les données soient considérables, 81 % des Français se déclarent lecteurs. Ce sont 7 points de moins par rapport à l’étude 2018-2019 .

Il y a plusieurs raisons à cela : pendant la détention, moins de moyens de transport ont été utilisés, les bibliothèques et librairies ont été fermées pendant longtemps (nonobstant Click and Collect) et le télétravail était très chronophage.

En revanche, 86 % Français ont lu au moins un livre dans l’année, ce qui reste un bon résultat.

Genres littéraires, surprises

Si l’on précise les genres littéraires des enquêtés, 87 % se déclarent lecteurs (ce nombre a diminué de 6 points.).
Le nombre de lecteurs diminue.
Chez les femmes, presque autant que chez les hommes.

Cette diminution du nombre de lecteurs touche près de la moitié des genres littéraires, notamment les livres pratiques, la bande dessinée, les beaux livres ou les livres pour enfants. Ils ne font qu’augmenter les livres de rapports mis à jour.

Malgré cette baisse du nombre de lecteurs, les romans et livres pratiques restent en tête des principales catégories de livres lus par le français (7 points par rapport à 2019).
En revanche, les BDManga sont détrônés du podium dans les livres d’histoire.

Lire ou travailler ?

95 ans lisent pendant leur temps libre. Cependant, 25 % déclarent lire à la fois pour les loisirs et pour le travail en prison. Et 26 lecteurs estiment avoir lu plus (7 points). «

Si 57 % veulent lire plus, c’est nettement moins que les années précédentes.

English read digital book 2021
Et le livre digital ?

Le livre numérique a été mis en surbrillance lors du crash. Librairies fermées, les lecteurs se sont-ils tournés vers les e-books ?

Selon Ipsos, 83 % des Français ont lu des livres imprimés. 23 % ont lu des livres numériques et 3 % n’ont lu que des livres électroniques (2 points). Les lectures (papier/numérique) atteignent 20 %. Ces chiffres n’incluent pas les livres pour enfants ou spécialisés.

Le smartphone est le choix privilégié pour la lecture numérique. En effet, 95 liseuses en possèdent une, contre 88 % en moyenne entre 2015 et 2019. La part des équipements de liseuse est restée stable (33 %).

Bibliothèques en déclin

Bibliothèques qui ont été partiellement fermées pendant l’incarcération et les protocoles de santé ont entraîné une diminution de la fréquentation et des emprunts dans ces établissements.

27 lecteurs (souvent ou occasionnellement) de livres empruntés à la bibliothèque, soit
Points de moins que dans la dernière étude.
La librairie est importante pour les Français.

Français Lecture Librairie 2021
Pourquoi lire ?

Les Français associent des valeurs très positives à la lecture, qui est agréable (8 points), apprendre et découvrir de nouvelles choses (13 points) et apporte bonheur et épanouissement (20 points). L’idée dont les livres offrent une échappatoire est également très importante pour les jeunes (23 %). Lire plus d’études sur le livre dans notre section.

Partagez :
Catégories : Divers