Le Finale du Discours : introduction

Publié par ABreadBooks le

Tous les moines sont déjà là, assis en silence, dans l’attente du sermon matinal. C’est le premier jour du printemps. Le soleil, encore voilé par la brume des montagnes, caresse les murs blancs. Un vent léger fait danser les branches des arbres. Sur le gong patiné, une calligraphie d’un poème de Wumen :

Qui connaît le premier mot
Connaît aussi le dernier
La fin et le tout début
Ne relèvent pas du mot

Du fond de la salle, une mouche se fait entendre ; pas un n’envisage de la chasser. Après avoir fait le tour de la pièce et chatouillé, comme pour saluer, une ou deux oreilles impassibles, deux ou trois nez équanimes, elle s’efface.

À ce moment arrive le vieux maître, d’un pas serein, troublant à peine le silence. Tout en se balançant, il gagne sa place habituelle, face au groupe. Son crâne buriné, rasé de frais, brille ; le soleil vient de se dégager. Quelques instants, il pénètre en chacun d’un regard bienveillant. Puis ses narines se dilatent… Une longue inspiration, de celles qui annoncent une parole sage, descend dans sa poitrine. Ses lèvres s’écartent…

Quand sur le bord de la fenêtre se pose un rossignol au bec rouge. Le vieux maître et les moines tournent la tête. Alors, le cou tendu, assuré d’avoir capté l’attention, le volatile se met à chanter. Une mélodie aussi possédante et généreuse qu’imprévisible. On croirait la nature elle-même qui s’exprime… d’une musique qui fait danser le cœur des hommes.

Après plusieurs minutes éternelles et profondes comme une méditation, sur un dernier trille rythmé par le battement de ses ailes, l’oiseau s’envole vers le ciel. Les moines regardent le vieux maître. Et le vieux maître leur dit : « Le sermon est terminé. »

Voilà un finale exemplaire. Il a peu parlé et il a tout dit.

Il est arrivé avant d’avoir fait le premier pas
Il a tout dit avant d’avoir bougé la langue
Même si vous devancez chaque pas
Il y a encore une meilleure issue
Wumen Huikai 無門慧開 (1183-1260)

 

Éric Bah, Le Finale du Discours : Comment faire en sorte que tes auditeurs se bougent le *** et se souviennent de toi pour toujours, Koan Éditions, 294 pages, ISBN 978-2-38253-069-6

Partagez :
Catégories : Extrait de livre