🧜‍♂️ Un petit extrait pour vous donner envie de découvrir la suite … 🧜‍♀️

Le navire avait ralenti sa course et venait de laisser sur sa gauche l’île du Petit Bé et son fort puis celle du Grand Bé. Majestueux, il longea sous les nuées grises les imposants remparts qui masquaient la ville et pénétra lentement dans la rade, salué par le cri des mouettes qui fendaient l’air au-dessus de ses voiles, déjà repéré par les curieux qui se promenaient sur les fortifications, certains plus rapides descendant quatre à quatre les escaliers de pierre pour rejoindre les quais et être les premiers à l’accueillir.
– L’Indira ! L’indira est de retour ! entendit-on bientôt résonner dans les ruelles qui menaient au port.
Et les gamins ensorcelés par cet appel d’abandonner leurs jeux pour suivre les plus grands, tels les enfants d’Hamelin qui, selon la légende médiévale, avaient jadis suivi l’envoûtant joueur de flute.
Le navire amorça un virage pour entrer dans le port et les curieux, négociants ou badauds se pressaient maintenant sur les quais, au pied du mur d’enceinte, pour saluer le retour du capitaine de La Borie, l’enfant du pays qui revenait des Indes, les cales de son navire chargées de marchandises qu’allait bientôt revendre son propriétaire aux négociants malouins et nantais.
La baie du Diable – Chapitre II – Des blasons à redorer

“La baie du Diable” est disponible dans les librairies France Loisirs et via le site de France Loisirs, en version papier et e-book.
Abonnement sans engagement de durée.

https://www.franceloisirs.com/romans-historiques/la-baie-du-diable-fl10158808.html

J’attends les retours de mes lecteurs / lectrices.

Bon voyage et bonne lecture !

 

La-baie-du-Diable-Navire-2.jpg

Partagez :
%d blogueurs aiment cette page :