« Ils quittèrent le bord de mer pour s’enfoncer dans les terres avant d’y revenir. La lande qu’ils traversaient se terminait en un surplomb rocailleux qui descendait vers la mer. Le regard d’Anne s’accrocha, incrédule, aux tours grises chapeautées d’ardoise et au chemin de ronde crénelé qui émergèrent au-dessus d’un petit bois. Le château de Thiéville était en tout point semblable à celui, incongru sous les tropiques, qui se dressait dans ses contes d’enfants et où fées et princesses se côtoyaient pour le meilleur et pour le pire. Et son oncle eût-il arboré une barbe qu’elle aurait volontiers vu en lui Barbe-Bleue. »

La baie du Diable – Chapitre II – Des blasons à redorer

La baie du Diable est disponible en broché et en numérique chez Fnac, Amazon, Chapitre.com, etc.

Partagez :
Catégories : Extrait de livre