Peux-tu nous présenter ton dernier roman ?

La Mémoire du temps met en valeur deux femmes fortes, à des époques différentes. L’une, adolescente, en Allemagne en 1937 et l’autre parisienne de nos jours (la trentaine, critique gastronomique à la mode, mère de famille et épouse d’un romancier célèbre). Elles sont reliées ensemble par un fil mystérieux à travers le temps, qu’on va découvrir au fur à mesure, pour aboutir à un dénouement hors du commun.
Il y a beaucoup de rebondissements, un appel à réfléchir sur nos origines, sur ce que nous sommes réellement, sur ce qui nous anime de l’intérieur, notre « moteur interne », nos peurs inconscientes, sur l’inné et l’acquis. Il y a aussi des sujets secondaires qui ont une place importante, la montée du nazisme, les discriminations, l’hypnose, la psychanalyse et les ruptures familiales.
Le fil rouge de l’intrigue nous concerne tous : la transmission. Qu’est-ce que nous portons en nous de ceux qui nous ont précédés ? Parents, grands-parents, voir plus loin ? Est-ce qu’au-delà des critères génétiques, nous héritons également à la naissance d’une mémoire familiale ancestrale ? Des traumatismes du passé, ou des moments plus heureux, dont nous ne sommes pas conscients, mais qui peuvent influencer qui nous sommes et se révéler brutalement, à l’occasion d’un évènement exceptionnel. « Il est temps de rallumer les étoiles », disait Guillaume Apollinaire, c’est le point de départ de l’intrigue.

La mémoire du temps, est disponible aux éditions Les nouveaux auteurs – Prisma Média, en librairies, grandes surfaces, sites de ventes en ligne et téléchargement. Par l’auteur du Chaînon manquant (Grand Prix Femme Actuelle 2018) et Cléa (Sélection Prix Découverte des Mines noires). Les Nouveaux Auteurs 2 et Prisma-Média.

Partagez :