Des cerveaux fatigués

Des cerveaux fatigués, enchaînés et abîmés, voilà ce qui déambule dans l’arène de ce monde, particulièrement entre les mains du Monstre moderne, un système difficile et pesant. Certaines personnes sont troublées mentalement, parfois par des maladies psychologiques graves. D’autres, en plus grand nombre, sont touchés par des troubles de personnalité qui compliquent leur vie et leur relation avec les autres. Ou alors, quelques fois, des cataclysmes surgissent dans nos vies, qui bouleversent tout notre être par des cicatrices permanentes, qui nous obligent à nous adapter à notre nouvelle réalité.

Comme dirait le personnage de Daniel dans le roman Une perle au fond de l’abîme: « …nous sommes tous atteints, d’une certaine manière, d’un trouble psychique. »

Peut-être ne sommes-nous pas diagnostiqués, alors qu’au fond de nous se trouve un grain de sable minuscule qui irrite notre inconscient. Les douleurs qui en résultent sont parfois bénignes, ce qui nous permet de fonctionner malgré cette agression que notre cerveau ne détecte même plus. Nous l’avons pour ainsi dire enveloppé d’une nacre protectrice pour cesser de souffrir. Mais qu’en résultera-t-il si nous l’extrayons? Une perle pourrait alors émerger du tréfonds d’un abîme enfoui. Le résultat pourrait nous surprendre…

Heureusement, des personnes au grand cœur cherchent à en aider d’autres à extirper ces malaises. Les plus grands d’entre eux le font strictement pour le bien des autres. Bien qu’ils puissent en vivre par un revenu honnête, ils font cela principalement pour libérer des esprits blessés. Et c’est l’un d’entre eux, Yves Langlais, qui a été l’inspiration du roman Une perle au fond de l’abîme.

Le pire drame qui puisse arriver à quelqu’un est la perte de son enfant, la hantise de tout parent. Cette situation est mise en scène dans ce drame à saveur fantastique. Quelle est la place du fantastique dans cette histoire? Un récit parallèle à l’histoire réelle, mais qui se déroule à l’intérieur d’un organe fantastique : le cerveau. Le conscient, l’inconscient, le cerveau droit, le cerveau gauche ainsi que les mécanismes qui les unissent sont personnifiés dans le but d’illustrer la guérison d’un esprit déconnecté et au bord de la folie. Un beau jour, une femme croise son chemin et prend une décision : celle de sauver l’esprit d’un homme perdu en libérant un fragment destructeur enfoui en lui. L’arme absolue utilisée pour cette extraction est des plus simples, mais selon moi essentielle à toute intervention de ce genre : l’amour désintéressé.

L’élément déclencheur qui m’a propulsé dans ce projet d’écriture a été la scène finale, qui a surgi dans ma tête en écoutant une de mes chansons favorites. Tout le reste s’est construit autour de cela, y compris les premiers chapitres, qui sont volontairement déroutants. L’objectif du début du livre est de comprendre, autant que faire se peut, ce qui se passe dans un cas aussi tragique, à l’extérieur comme à l’intérieur. Ce livre ne plaira pas nécessairement à tout le monde, c’est pourquoi il s’adresse principalement à ceux qui s’intéressent au cerveau humain et aux concepts psychologiques.

Anna, le personnage principal de ce roman, pourra-t-elle extraire la perle du cerveau de Samuel? Si oui, alors assurément elle deviendra « une perle au centre d’un collier, ornant une dame de cœur appelée la liberté de l’esprit. »Huître à lèvres noires

Partagez :

Mathieu Lemay

Mathieu Lemay

Une perle au fond de l'abime - premier roman, #psychologique #deuil #thérapie #valeurs #cerveau Voilé par les nuages - roman à venir, #voyage #amazonie #nuage #famille