« Curt »

Il est tard ce matin,les étoiles ne dansent plus,

Comme un animal piégé, face à la rue,

Vision en décembre d’un nouveau genre,

L’arche sous laquelle il s’éveille reste étrange,

A ses yeux elle reflète la lumière des jours passés,

Ces quelques instants de poussière et de liberté,

Courant à travers l’espace de rêves,

Il murmure aux arbres, que tout est une trêve,

Et que même les choses les plus simples,

Sont comme un masque où les feintes,

Les plus transparente adhèrent au sens de la vie,

Comme un papillon rayonne,il savoure,

La chance que chaque rêve soit comme l’humour,

Ainsi va la vie, Curt a un rendez-vous,

Abbey read sorte de second souffle,

Est une denrée rare pour s’exprimer,

Ouvrant la porte à portée de ses doigts,

il sort son ordinateur pour fleurir ce qu’il composera,

Un panel de ses pensées pour des nouvelles décomposées,

Curt se décrit comme une personne lambda,

Qui écrit et qui acceptera la critique sorte de marche,

Ou chaque syllabe reste l’extension des pouvoirs d’expression,

Il se dit que si il n’essaie pas de cultiver son don,

Il perdra la confiance qu’il a acquise en ses propres erreurs,

Accepter d’écrire sans pour autant se livrer a souvent un impact sur l’écriture,

Auparavant il lisait régulièrement mais ne corrigeait pas ses propres ratures,

Si il fallait exprimer sa façon de s’exprimer,

les choses seraient comme les baies,

des délices exquis qui pourtant pourraisent vous empoisonner,

les écrits de chacun sont à doubles tranchant,

Comme le mépris face à l’innocence,

Des gens se cachent pour décider,

d’autres sortent pour altérer

un monde qui reste quand à lui témoin,

du temps qui est synonyme de lointain ,

Curt n’est rien qu’un point parmi d’autres,

mais il sait que ce qu’il pense est un écho,

Merci d’avance aux personnes qui auraient jeté un œil,

Une maison se construit avec des briques, sorte d’accueil,

Ou le respect d’autrui est toujours plus beau que l’étiquette,

Et si son histoire est faible en émotion où le papier est une prison,

Il acceptera l’oubli d’autrefois.

« Bonjour je m’appelle Yann, ou Curt benco sur Facebook «

-petite poésie pour exprimer mon style d’écriture, comme Beaucoup j’aimerais exploiter mon travail et essayer d’en tirer quelque chose je reconnais que je fais beaucoup de fautes dans mes écrits j’essaye de faire attention mais pas encore suffisamment 😉 je souhaiterais publier des textes pour faites des chansons ou des nouvelles actuellement j’écris tout les jours avec Wattpad et j’ai déjà quelques vues,Un utilisateur Facebook m’a proposé d’écrire sur votre site pour éventuellement que ça donne quelques choses.Je tente donc ma chance avec abbeyread.com si éventuellement ça peut fonctionner. Je vous remercie pour m’avoir lu et je vous souhaite beaucoup de courage pendant cette période de confinement.

 

 

 

Cliquez ici pour voir mon site web >>

Partagez :
%d blogueurs aiment cette page :