Soyons francs : le titre, c’est la première chose que le lecteur va découvrir. Au même titre que la couverture, c’est ce qui peut donner envie de lire le résumé, voire de feuilleter quelques pages… ou pas ! Le choix du titre est donc crucial. Certains auteurs ont déjà choisi le titre alors qu’ils n’ont écrit que les premières pages du roman, d’autres ne sont toujours pas décidés sur le titre alors qu’ils ont terminé la rédaction…
Pour mon expérience personnelle avec le roman “Tuer n’est pas vivre”, j’avais plusieurs idées qui me trottaient dans la tête pendant l’écriture de l’histoire. Le titre doit donner une idée du contenu au lecteur (bon, là je pense qu’avec “Tuer n’est pas vivre” on a compris que c’était un polar, non ?) et susciter la curiosité. En tant que lectrice, j’ai souvent, dans les rayons des librairies, été attirée par un livre inconnu au titre étrange, amusant, décalé, ou tellement mystérieux qu’on se demande ce qu’il peut contenir !
Titre long ou titre court ? Les avis divergent. Certains estiment qu’un titre court se retient mieux, mais parfois un titre à rallonge, s’il est bien trouvé, suscite la curiosité et ressort parmi les autres ! Dans mon cas, je souhaitais un titre court, avec des termes forts mais qui s’opposent (j’avais sélectionné “mort”, “vie”, “tuer”, “vivre”, “mourir”, “sang”…). Parce que c’est mon fil conducteur tout au long des romans de la série “Tuer n’est pas vivre” : le personnage principal, Wade, est déchiré entre son activité meurtrière qui le coupe de toute vie sociale, amoureuse, amicale, et un certain regret de passer à côté de ces moments, notamment quand il subit l’influence de la très vivante Marina.
L’inconvénient, si toutefois c’en est un, avec les “séries” de romans, c’est qu’il faut aussi trouver des sous-titres (hé hé, tout content d’avoir le titre, on pousse un soupir… mais non, ce n’est pas fini !). Là aussi j’ai choisi des sous-titres courts, assez percutants (j’espère), qui relèvent de l’univers du polar (“le prix du crime” pour le tome 1, “la mort dans les veines” pour le tome 2, “le sang d’un assassin” pour le tome 3). Afin de trouver les sous-titres, j’ai listé les mots en rapport avec le thème des romans, j’ai relu les résumés de chacun de ceux-ci afin de m’imprégner des grands axes de l’histoire, et j’ai choisi d’associer certains termes sous forme de sous-titres.
L’avenir dira si les lecteurs sont attirés !
Partagez :

Charlotte ADAM

Charlotte ADAM

Je me suis lancée dans l’écriture très jeune, pour mon seul plaisir tout d’abord, puis dans la publication en auto-édition en juillet 2017.


Warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, class 'rtTPGFrontEnd' does not have a method 'tpg_custom_css' in /homepages/1/d675887026/htdocs/clickandbuilds/AbbeyReadbooks/wp-includes/class-wp-hook.php on line 286