LE GUIDE DU LIVRE : 

Article en ligne sur ce lien : 
 
 
Agnès Martin-Lugand : Nos résiliences
« Ava est responsable d’une galerie d’art, Xavier son mari est vétérinaire.
 
Ils ont deux enfants Titouan et Pénélope.
 
Tout va à peu près bien dans leur couple, jusqu’au jour ou Xavier a un accident de moto, alors qu’Ava organise un vernissage dans sa galerie.
 
Tout bascule alors dans leur vie. Xavier aux urgences souhaite avoir des nouvelles de la femme qu’il a blessée gravement dans l’accident.
 
Ava se retrouve seule mais rencontre le mari de l’accidentée.
 
Ils s’approchent en s’échangeant leurs angoisses identiques. Chacun d’eux a un conjoint très meurtri par des blessures graves.
 
Xavier a envers Ava un drôle de comportement en la repoussant, tout en souhaitant se rapprocher de la femme qu’il a blessée.
 
Comment Ava va surmonter cet échec dans son couple ? Doit-elle être jalouse de cette femme que son mari veut aider ? 
 
Ava s’effondre en voyant son couple s’ébranler. Elle se culpabilise aussi de se rendre compte qu’elle commence à éprouver des sentiments pour Sacha, le mari de la blessée.
 
Elle attend aussi que son mari lui revienne.
 
Ce livre est bouleversant et fort, décrivant la vulnérabilité des sentiments dans les moments difficiles de la vie.
 
C’est parfois un accident qui peut tout changer dans un couple.
 
Agnès Martin-Lugand m’a encore fait voyager dans plusieurs vies, celles de Xavier et Ava ainsi que Sacha et Constance, deux couples si fragiles, qui se sont échangé leurs souffrances de manière croisée. Les confidences auxquelles ils se sont livrés leur ont permis de surmonter leurs traumatismes et d’en guérir, pour au final se retrouver eux-mêmes.
 
Ce livre a un rythme trépidant et se lit très vite, c’est une tornade, suite à un accident grave qui fait tout valdinguer.
 
Mais l’amour est encore plus fort que tout.
 
 
Page 74 : « Je ne veux pas te perdre, je ne peux pas te perdre. Je ne suis rien sans toi. Pense à tout ce qui nous reste à vivre… »
 
Page 55 : « Les loups ne se mangent pas entre eux. »
 
Page 314 : « La route se fit en silence, Xavier n’arrêtait pas de faire tourner son alliance autour de son annulaire. C’était la première fois que je le voyais le faire depuis l’accident. »
 
Article de
Valérie chroniqueuse LE GUIDE DU LIVRE
 
 
Mon Profil Babelio :  
 
 
 
————–
 
 
 
 
Résumés :
« Notre vie avait-elle irrémédiablement basculé ? Ne serait-elle plus jamais comme avant ? Étrange, cette notion d’avant et d’après. Je sentais que nous venions de perdre quelque chose d’essentiel. Aucune projection dans l’avenir. Aucun espoir. Rien. Le vide. Une ombre planait désormais sur notre vie. Et j’avais peur. Mais cette peur, je devais la canaliser, l’étouffer, l’éloigner, je ne pouvais me permettre de me laisser engloutir.
Un seul instant suffit-il à faire basculer toute une vie ? »

 

⏬ Badge échanges de liens :

à placer sur votre site Internet :

https://le-guide-du-livre.blogspot.fr

Partagez :
Catégories : Focus : auteur